Location,TX 75035,USA

Mes 10 Secrets Pour Être Plus Créatif Et Plus Enthousiaste Que Jamais

Télécharger ici

Premier secret :La musique ne fait pas qu’adoucir les moeurs
Vous connaissez bien sûr ce moyen pour changer d’état de conscience, mais l’utilisez-vous à bon escient ?
Depuis la nuit des temps, l’homme se sert de la musique pour agir sur son cerveau.
– Les tam-tams peuvent mettre dans un état de « transe » inspiré où l’on devient médium.
– Certaines musiques romantiques sont propices à l’amour.
– Certaines musiques donnent envie de bouger, donnent de l’énergie.
– D’autres ont un effet relaxant, apaisant.
– D’autres enfin, mettent le cerveau en éveil.
Chaque musique agit de façon différente sur un individu. Ce qui, par exemple, stimule ma créativité, sera un morceau de guitare. Mon épouse, elle, est énervée par la guitare. Heureusement, il y a le MP3 ou l’Ipod avec leurs écouteurs individuels qui permettent à chacun de s’isoler sans déranger l’autre.
J’ai remarqué que la musique n’a un effet réellement puissant que lorsqu’elle est au moins aussi forte que de vrais instruments. Un petit fond musical aura un petit effet, comme celui qui nous pousse à acheter plus dans un grand magasin. Mais cela ne nous amène pas aux frontières du génie. Une bonne chaîne stéréo et un concerto de Beethoven, eux, peuvent agir puissamment.
Je ne saurais trop vous conseiller de bien vous équiper : d’après mon expérience, si votre équipement est de qualité moyenne, il vous manquera les basses profondes et

les aigus. Or, ce sont justement ces basses qui font vibrer notre squelette, notre colonne vertébrale et notre boîte crânienne – et les aigus qui agissent sur certains méandres de notre cortex cérébral.
Les effets de la musique sur l’apprentissage sont étonnants : dans une étude sur la suggestologie, je raconte comment le gouvernement canadien utilise la musique pour enseigner les langues au personnel de ses administrations.
Conclusion : faites des tests, au-delà du plaisir musical, prenez des notes sur l’effet de chaque musique sur votre fonctionnement cérébral. Vous disposerez ainsi de « boutons » sur lesquels il vous suffira d’appuyer pour changer votre état de conscience à volonté… sans aide chimique. Vous trouverez ce Dossier Suggestologie sur http://www.livres-gratuits.com . Je vous invite à aller le télécharger gratuitement. 7
©2009

Deuxième secret :L’alpha, constantedes états créatifs
ers 1924, le psychiatre allemand Hans Berger, auteur d’un livre sur les phénomènes télépathiques, Psyché, décide de mettre en évidence ces ondes de la pensée auxquelles il croit fermement, pour avoir vécu lui-même plusieurs phénomènes paranormaux. V
Il mesure donc l’activité électrique du cerveau d’une accidentée à laquelle il manque une partie de la boîte crânienne. Son travail démontre que l’activité des cellules cérébrales, loin d’être anarchique, s’organise en ondes ou rythmes cérébraux. Le premier phénomène mis en valeur est l’onde alpha. Cette onde, d’une fréquence de 8 à 14 cycles par seconde (hertz) en moyenne, a une amplitude de l’ordre de 100 microvolts. Berger est étonné par la régularité de ce rythme et le baptise « alpha ».
Sa découverte resta pratiquement ignorée pendant 5 ans. En 1934, 2 scientifiques anglais, Lord Edgar Adrian et B.C.H. Matthews, constatèrent à leur grande surprise que Berger avait raison : une activité aussi uniforme pouvait se produire chez un sujet conscient. Ils baptisèrent ce rythme du nom de Berger (mais celui-ci refusa) et vérifièrent qu’il correspondait à un état situé « entre la veille et le sommeil », un état de repos sensoriel et mental généralement total, les neurones étant en parfaite synchronisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 × 30 =